Démocratie et dignité à l’âge numérique

Dans un écosystème médiatique dominé par Facebook – la moitié de la population ne s’informe qu’à travers les réseaux sociaux – ce n’est pas la démocratie mais la République française qui est en crise. Et avec elle une constitution qui n’est plus en phase avec les attentes citoyennes. Derrière cette crise, observe Fabrice Epelboin, entrepreneur, spécialiste des médias sociaux et enseignant à Sciences-Po Paris,  il y a la question de la dignité à l’âge numérique.

                                                                                                                 statue-of-liberty-1210001_1280.jpg

                                                                                                                                                                      Téléchargez l'article (PDF)