Finance responsable, une finance au service de la société ?

Finance responsable, une finance au service de la société ?

À l’heure de la relance économique, on se demande comment bâtir un meilleur monde pour demain, plus humain et à la hauteur de la crise climatique. Où investir efforts et capitaux ? La finance responsable sera-t-elle l’instrument clé de cette relance ? Et qu’est-ce, au juste, la finance responsable ? Thierry Philipponnat, cofondateur de Finance Watch, une ONG œuvrant pour une finance au service de la société, nous en décrypte les multiples initiatives qui émergent.

Cet expert, qui travaille régulièrement avec la Commission Européenne, est aussi membre du Collège de l’Autorité des Marchés Financiers en France, président de sa commission climat et finance durable ainsi que de sa commission consultative organisation et fonctionnement du marché. Il travaille de plus comme régulateur auprès de l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution où il est membre de la commission climat et finance durable, de la commission des sanctions et du comité scientifique.

Lire la suite

Vaccin contre la COVID-19 : comment établir la confiance ?

Vaccin contre la COVID-19 : comment établir la confiance ?

À l’heure où les laboratoires font la course pour trouver un vaccin efficace contre la COVID-19, 74% des personnes seraient prêtes à se faire vacciner et seuls 37% auraient une opinion ferme sur la question, d’après une enquête auprès de 20 000 adultes de 27 pays. Fort de 10 ans de recherche sur les controverses vaccinales, Jeremy K. Ward, chercheur postdoctoral, nous éclaire sur leurs dynamiques passées pour mieux comprendre et gérer la situation actuelle. Ce n’est qu’en prenant le temps de comprendre la nuance des débats qu’une vaccination efficace contre la COVID-19 pourra s’organiser.

Lire la suite

Une start-up pour rivaliser avec les mastodontes de l’informatique quantique

Une start-up pour rivaliser avec les mastodontes de l’informatique quantique

Le paradoxe des ordinateurs quantiques est qu’ils doivent être les plus isolés possible du monde extérieur pour éviter toute source d’erreurs, tout en restant accessibles pour qu’on puisse contrôler les algorithmes quantiques et observer leurs résultats. Raphaël Lescanne, CTO de la prometteuse pousse Française Alice&Bob, nous raconte comment ils concurrencent IBM et Google. Leur botte secrète ? Le qubit de chat et sa correction autonome d’erreurs… Chat vous intrigue ?

Lire la suite

Un régulateur en avance sur le déploiement des technologies

Un régulateur en avance sur le déploiement des technologies

La régulation serait toujours en retard et en réaction par rapport aux avancées des entreprises privées. Vraiment ? Le Laboratoire d’Innovation Numérique de la CNIL prouve le contraire. Régis Chatellier, chargé d’études innovation et prospective, a pour mission d’explorer les usages du numérique en cours et à venir en mobilisant les sciences sociales pour dépasser les visions historiquement juridique et technologique, ainsi être en capacité d’avoir un temps d’avance et mieux protéger les données personnelles. Le récent appel participatif à « fragments de futurs » [Nos vies numériques en 2030] en est un bel exemple. À votre imagination !

Lire la suite

Vie privée, Surveillance, Manipulation du Comportement et « Intransparence » de l’IA : des Sujets chauds pour l’Éthique

Vie privée, Surveillance, Manipulation du Comportement et « Intransparence » de l’IA : des Sujets chauds pour l’Éthique

Sélectionné pour être l’un des 25 experts du nouveau groupe de travail du Partenariat mondial sur l’intelligence artificielle, Vincent C. Müller est professeur d’éthique des technologies à l’Université d’Eindhoven, chercheur universitaire à l’Université de Leeds et chercheur à l’Institut Alan Turing. Spécialisé dans l’éthique des technologies disruptives, il vient de publier l’article « Éthique de l’intelligence artificielle et de la robotique » dans la Stanford Encyclopedia of Philosophy et il est très bien placé pour nous aider à naviguer dans le domaine dynamique parfois déroutant de l’éthique de l’IA et à expliquer les questions cruciales que nous devons maintenant aborder : l’opacité, l’utilisation des données et la surveillance. Il écrit actuellement un livre intitulé « Can Machines Think? Fundamental Questions of Artificial Intelligence » qui sera publié l’année prochaine par Oxford University Press, New York.

Lire la suite

Une nouvelle perspective pour des technologies plus éthiques

Une nouvelle perspective pour des technologies plus éthiques

Racisme, effusion de sang, spécisme, changement climatique… Vous voulez un monde plus éthique ? Le Dr Thilo Hagendorff, chercheur à l’université de Tübingen, affirme que vous devriez abandonner les schémas de pensée traçant une frontière artificielle entre « les siens » et « les autres » et développer une compassion inconditionnelle. Vous voulez une IA et des technologies plus éthiques ? Oubliez l’approche dominante basée sur des principes et adoptez celle basée sur des vertus. Vous devriez également commencer à travailler à la mise en place d’un climat de travail éthique.
 

Lire la suite

Concevons des villes Intelligentes avec ce que nous avons déjà sous la main

Concevons des villes Intelligentes avec ce que nous avons déjà sous la main

Et si les villes disposaient déjà des infrastructures dont elles ont besoin pour devenir intelligentes ? Et si les défis étaient plus culturels que technologiques ? Fábio Duarte est un expert en urbanisme et en mobilité, il est, entre autres, chercheur principal au MIT Senseable City Lab et consultant pour la Banque Mondiale en matière de transport et d’aménagement du territoire. Il affirme que nous devons aller au-delà des projets technologiques tape-à-l’œil et tirer le meilleur parti de ce que nous avons déjà : c’est son approche « Pierrafeu » des villes intelligentes. Cette approche lui permet d’éviter les principaux écueils et de proposer des projets originaux tels qu’une flotte de bateaux autonomes dans les canaux d’Amsterdam ou un moyen bon marché et opérationnel à grande échelle pour tester des millions d’Américains pour la COVID-19… par le biais des systèmes d’égouts.
 

Lire la suite

"Les négociations en cours à l’ONU pour un nouveau traité sur la biodiversité marine offrent une occasion unique de s’assurer que chacun bénéficie des avancées passionnantes de la biotechnologie marine"

Alors que les nouvelles technologies et méthodes scientifiques pour échantillonner et étudier l’océan se développent rapidement, les scientifiques et les entreprises s’intéressent de plus en plus à l’exploration de la diversité génétique du monde sous-marin. La bioprospection, la recherche de ressources génétiques marines (RGM) ayant une valeur commerciale potentielle, n’est pas réglementée dans les eaux internationales, mais les négociations en cours sur les traités des Nations unies (ONU) pourraient changer le paysage de la gouvernance. Klaudija Cremers, chercheur en gouvernance internationale des océans à l’Institut du développement durable et des relations internationales (IDDRI) à Paris, nous a parlé des perspectives de la biotechnologie et des questions en suspens dans les dernières étapes des négociations du traité.
 

Lire la suite

Gouverner la technologie en temps de crise

Gouverner la technologie en temps de crise

La pandémie du Covid-19 a mis en lumière un double constat : d’un côté, notre avance technologique ne nous a pas évité d’être touchés de plein fouet par le fléau. D’un autre, décideurs politiques, dirigeants d’entreprises et citoyens se sont spontanément tournés vers la technologie pour trouver des solutions à la crise. Réflexe salvateur ou solutionnisme ? Alors que l’activité était en grande partie suspendue, le télétravail et l’économie numérique ont joué un rôle primordial. Mais l’usage de la technologie dans la lutte contre l’épidémie a soulevé de nombreuses questions. Les difficultés rencontrées dans la mise en œuvre des applications de contact tracing, des objets connectés vérifiant la distanciation sociale ou de dispositifs d’autodiagnostic n’en sont qu’un exemple. L’acceptation sociale et l’utilisation assidue de ces outils sont nécessaires à leur efficacité, mais beaucoup sont réticents à les employer.

Lire la suite

Quel est l'impact de la pandémie sur la recherche en bioéthique ?

Quel est l'impact de la pandémie sur la recherche en bioéthique ?

 

La pandémie de Covid-19 a éclairé de façon crue et parfois insoutenable des zones fragiles et douloureuses de notre société, des services d'urgence aux refuges pour réfugiés, sans domicile fixe ou femmes battues. Dans le même temps, l'IA s'est révélée un outil formidable dans le domaine de la gouvernance des problèmes de santé... À condition, avertit Jay Shaw, le directeur de la recherche sur l'éthique de l’IA dans la santé au Centre intégré de bioéthique de l'Université de Toronto, de penser selon une éthique de la conception.

Lire la suite

Philosophie, neurosciences et IA : les nouvelles frontières

Philosophie, neurosciences et IA : les nouvelles frontières

Susanna Schellenberg, professeure de philosophie et de sciences cognitives à l'université Rutgers, analyse comment la perception du monde qui nous entoure repose sur des capacités de discrimination, relevant des neurosciences. D'où la nécessité de développer une philosophie de la perception. Entretien à la frontière des sciences et de la phénoménologie. 

Lire la suite

Le JEDI au secours de l'Europe ?

Le JEDI au secours de l'Europe ?

L'Europe peut-elle, doit-elle et va-t-elle se doter d'un outil analogue au DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency) américain ? Selon André Loesekrug-Pietri, directeur exécutif de la Joint European Disruptive Initiative, alias JEDI, c'est la clef de la position européenne en matière de technologies de rupture sur la scène mondiale. Avec JEDI, affirme-il, l'Europe peut faire jeu égal avec la Chine et les Etats-Unis.

Lire la suite

L’Intelligence en procès

L’Intelligence en procès

Yannick Meneceur spécialiste des questions de transformation digitale et d'intelligence artificielle au Conseil de l’Europe, établit des ponts entre les mondes de la justice et de l’informatique. Dans son dernier livre, L'intelligence en procès, Plaidoyer pour un cadre juridique international et européen de l'intelligence artificielle, il analyse dans cet entretien comment l'IA met en péril la démocratie eet comment y remédier. 

Lire la suite

Vague digitale

Vague digitale

Médecin et spécialiste de la santé numérique, Victor de Castro analyse comment les limites de la surveillance de masse ont encore été repoussées. Et il demande comment équilibrer santé et liberté.

Lire la suite

Comment l'éthique vient à l'IA ?

Comment l'éthique vient à l'IA ?

Sous la houlette de l'Institut Montaigne, Openclassroom et la fondation Abeona, Anna Choury, experte en science des données, propose six heures de cours en ligne pour se familiariser non seulement avec l'Intelligence Artificielle mais surtout avec les problèmes éthiques qui lui sont connexes. Un challenge démocratique pour former des citoyens responsables.

Lire la suite

Déconfiner l'humain ! par Eric Salobir

Déconfiner l'humain ! par Eric Salobir

Dans cette période incertaine où le déconfinement est encore fragile, Eric Salobir propose de tirer les premiers enseignements de cette pandémie. Sur notre rapport à la mort, sur la place de l'homme et sur la carte blanche que nous accordons trop facilement aux technologies. L'urgence dit-il, c'est de partager du sens.

Lire la suite

Covid19 : App ou confinement ?

Covid19 : App ou confinement ?

Bon gré mal gré, le coronavirus contraint les décideurs à.. décider ce qui l'emporte de la santé de tous ou de la liberté de chacun. Les débats sur les app de tracing et l’usage des data illustrent ainsi un  arbitrage fondamental pour une démocratie : qu'est-ce qui est acceptable ?  Jusqu'où nos vies doivent-elles cesser d'être privées pour mieux les préserver ? Et faut-il construire et renforcer notre  souveraineté numérique pour sécuriser au plus vite populations et économies ?  Le covid19 a surgi dans un monde bien plus digitalisé qu’il ne l’était lors des précédentes pandémies, et bien moins qu’il le sera lors des prochaines. C’est l’un de nos atouts. Mais comme tout remède il est aussi, potentiellement, poison. Nous devons mesurer ce danger et le réduire dans le cadre éthique global que nous souhaitons pour notre société. D'où la nécessité d'accélérer la mise en place de nouveaux modes de gouvernance des dispositifs algorithmiques et des données, tout particulièrement dans le domaine de la santé, tant au niveau national qu’international. C’est l’esprit de cette tribune cosignée avec Eric Salobir dans Le Figaro, et l’un des travaux que nous menons avec la Human Technology Foundation et ses partenaires.

Lire la suite

Coup de projecteur sur les neurosciences, les neurotechnologies et l’intelligence artificielle au service des citoyens durant la crise sanitaire du Covid-19 et ouverture sur des réflexions neuroéthiques

Coup de projecteur sur les neurosciences, les neurotechnologies et l’intelligence artificielle au service des citoyens durant la crise sanitaire du Covid-19 et ouverture sur des réflexions neuroéthiques

Ce temps de confinement met en avant l’urgence de considérer les neurosciences comme une discipline qui peut aider chacun à le vivre. Comprendre et étudier les comportements humains permettra de mesurer l’impact d’un tel confinement sur chacun d’entre nous et d’identifier les personnes qui ont besoin d’aides. Les neurotechnologies, qui se veulent être à l’interface entre le cerveau et la machine, peuvent être des outils très intéressants pour comprendre ces comportements. En revanche, il devient évident que les frontières entre les utilisations médicales et non médicales de ces neurotechnologies deviennent très poreuses, nous invitant à réfléchir aux enjeux neuroéthiques afin de mettre des gardes fous à ces utilisations. 

Lire la suite

Élaboration et gouvernance des solutions technologiques pour une sortie de crise sanitaire

Élaboration et gouvernance des solutions technologiques pour une sortie de crise sanitaire

Le coronavirus a projeté tous les décideurs sur des lignes de crête acérées. L’âpreté des débats sur les app de tracing et l’usage des data illustre les délicats arbitrages à rendre en matière d’efficacité, de privacy et d’acceptabilité sociale, mais aussi de souveraineté numérique, pour sécuriser au plus vite populations et économies. Le covid19 nous atteint au sein d’un monde bien plus digitalisé qu’il ne l’était lors des précédentes pandémies, et moins qu’il le sera lors des prochaines. C’est l’un de nos atouts. Mais toute solution portera sa part de risque qu’il faudra minimiser puis gérer dans le cadre éthique global que nous souhaitons pour notre société. Cette situation nous invite à accélérer la mise en place de nouveaux modes de gouvernance des dispositifs algorithmiques et des données, tout particulièrement dans le domaine de la santé, tant au niveau national qu’international. C’est l’esprit de cette tribune cosignée avec Eric Salobir dans Le Figaro, et l’un des travaux que nous menons avec la Human Technology Foundation et ses partenaires.
 

Lire la suite

Les inégalités de la société digitale

Les inégalités de la société digitale

Au delà de la gestion économique de la crise, Marion Fourcade, professeure de sociologie à l'université Berkeley,  évalue les nouvelles formes d'inégalités de l'économie digitale. Pour la sociologue, le numérique favorise non seulement de nouvelles formes de surveillance, mais également une "économie morale" différente.

Lire la suite